facebook twitter youtube

AccueilÀ proposNous joindre

NouveautésSuggestions de lectureVidéosÉditeurs

 

 

Dans mes yeux à moi
Josélito Michaud

Dans mes yeux à moi

f t

 

Donner votre avis

 

 

Moyenne du commentaire : 6 sur 10
1 commentaire


Mots clés Aucun tag pour l'instant.

Résumé du livre

10 novembre 1975, dans le village de Sainte-Hélène-de-Mancebourg en Abitibi, une journée pas tout à fait comme les autres allait s'inscrire dans les événements marquants de ma vie. Ce matin-là, c'était la troisième fois en moins de cinq ans que je devais déménager mon petit monde. Selon mon habitude, j'avais encore occupé ma nuit du mieux que j'avais pu pour me rendre jusqu'au matin. La nuit, j'étais en proie à la peur.

Suggestions de lecture


Détails

Illustrateur : N/D
Genre littéraire : Littérature > récit
Éditeur : Libre Expression
Date de publication : 2011
ISBN : 9782764804223
Nombre de pages : 280 pages
Vues : 1690 fois

Avis des lecteurs

Donner votre avis

PAP42 Janvier 2012 Note d'appréciation: 6/10

Sans s'adonner entièrement à l'autofiction, l'auteur raconte l'enfance d'Olivier, un garçon de cinq ans abandonné de ses parents. Quand on n'est pas adopté, c'est le début de la visite des familles d'accueil. De l'Abitibi à l'Île d'Orléans via Cap d'Espoir en Gaspésie, la tournée se transforme souvent en cauchemars quand la violence est l'ordre prescrit en éducation. La peur s'instille ainsi dans l'esprit du jeune héros. Et le silence assure sa résilience dans l'adversité. C'est le cercle vicieux de la dépréciation qui s'en suit.

La trame déborde amplement les événements. Elle infiltre l'âme d'Olivier pour traduire sa sensibilité à fleur de peau. Heureusement, sa grand-mère lui donne le courage d'affronter l'enfer de son enfance.

L'auteur profite de sa biographie fictive pour souligner les conditions féminines, qui prévalaient dans le Québec de la religiosité des années 1950. On ostracisait les femmes qui enfantaient en dehors des liens du mariage. Comme Éva, sa mère naturelle, elles héritaient de la honte que certaines tentaient de purger par une piété exemplaire pour obtenir le pardon divin.

C'est un roman populaire bien ficelé. L'écriture, sans être distinctive, coule de source. Et les rebondissements judicieux ajoutent à l'intérêt que la population porte à la vie privée des vedettes. Le même phénomène s'est produit avec Lise Dion qui a écrit Le Coffret bleu. C'est bien fait, mais fort peu prégnant en littérature.


Acheter ce livre

Amazon

Amazon Canada
Amazon France
 

 
 

 

Pause Lecture

Accueil
À propos
Plan du site
Nous joindre

Pages populaires

Nouveautés
Palmarès
Suggestions de lecture

Répertoire des éditeurs
Répertoire des auteurs

Espace des membres

Connexion
Inscription

Tous droits réservés © Pause Lecture 2007-2016

Pause Lecture, le site communautaire des passionnés de livres et de lecture francophone

 

Hébergement web par Propulsion PME