Pause Lecture

Connexion · Inscription  

Recherche

Je suis là
Christine Eddie

Je suis là

Partager ce livre sur
facebook twitter

 

Donner votre avis

 

 

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Identifiez-vous comme membre et recevez 5 points ou
Publiez un commentaire éclair.


Mots clés Aucun tag pour l'instant.

Résumé du livre

Angèle voyage sans bagages. Elle croit au destin et ne tourne pas le dos aux miracles. Personne ne lui veut du mal. Pas depuis qu’un tir groupé d’infortunes l’a prise pour cible.

Pas depuis que la vie lui a offert le plus grand des bonheurs pour, peu après, le lui

arracher et la jeter sur une île déserte.

Presque quatre ans plus tard, l’île d’Angèle s’est repeuplée. À Shédiac, où elle vit entourée de voisins parfois turbulents et d’une tribu de meneuses de claques, elle compte les heures et apprivoise le mode d’emploi de sa nouvelle existence.

C’est une histoire vraie, mais ce n’est pas tout à fait la vérité. Plutôt un récit à moitié inventé, un refrain consolateur où ailes rime avec embellie et force, avec mémoire. La preuve que l’imagination a toujours le dernier mot.

Ce que Pause Lecture en pense

« Je suis là » est une histoire assez spéciale. Au commencement de la lecture, j’ai été assez étonnée. Est-ce que c’était un rêve qui était raconté?

Difficile de situer le lieu et de départager le réel du rêve, mais lorsque nous comprenons qu’Angèle vit emmurée dans son corps incapable de manger, de communiquer autrement que par le clignement des paupières bien que parfaitement consciente de tout ce qui se passe et se dit autour d’elle, il est impossible d’ignorer sa résilience et de saisir que ce qui l’empêche de sombrer c’est sa très grande imagination. Elle s’invente des rêves, de la musique, des situations, des dialogues avec ses jumelles, des voyages partout dans le monde, il n’y a aucune limite pour « cette de folle du logis » qui lui permet de survivre.

Le rituel du coucher avec Doris, lorsque celle-ci est de garde et qui lui murmure dans la semi-pénombre, la bouche près de son oreille les secrets de sa vie ou des situations glanées dans la résidence.

Ses parents qui ne l’ont jamais laissé tombé. Les promenades à l’extérieur de la résidence avec sa mère. Son père qui l’a aidé à retrouver la mémoire perdue durant son coma, il lui disait « ouvre un premier tiroir Angèle » et les tiroirs s’ouvraient un après l’autre jusqu’à ce qu’elle trouve tous les souvenirs de ce qu’elle était avant le drame.

Ce livre est déroutant, mais à la fois attachant il nous fait vivre de l’extérieur ce qu’Angèle vit à l’intérieur d’elle-même, sans pouvoir l’exprimer ouvertement avec les autres pensionnaires de cette résidence.

Elle nous dit à sa manière « JE SUIS LÀ ».

Lise

Suggestions de lecture


Détails

Illustrateur : N/D
Genre littéraire : Littérature > roman
Éditeur : Alto *
Première parution :2014
ISBN : 9782896941841
Nombre de pages : 160 pages
Classement : Non disponible
Vues : 199 fois

Qu'en avez-vous pensé?

Soyez le premier à écrire un commentaire!

Identifiez-vous comme membre et recevez 5 points ou
Publiez un commentaire éclair.

Acheter ce livre

Amazon

Amazon Canada
Amazon France
 

Facebook Twitter Youtube

Suggestions de lecture

Livres

 
Concours

 

 
 
 
 
 
 
 

Plan du site | Accueil | Politique de confidentialité | À propos de Pause Lecture | Abonnez-vous à l'infolettre | Nous joindre

© Pause Lecture 2007-2014 Tous droits réservés
Pause Lecture, le site communautaire des passionnés de livres et de lecture francophone
Site internet et hébergement web par Propulsion PME