facebook twitter youtube instagram

Accueil Infolettre À propos Nous joindre | S'identifier

Pause Lecture

 

recherche avancée

littérature livres jeunesse bandes dessinées documentaires jeux et créatifs cuisine

Nouveautés On a lu Thématiques Auteurs Éditeurs Palmarès

 

9782892615517 L'Arbre qui glapit

L'Arbre qui glapit

étoile étoile étoile étoile étoile vous devez être membre

Soyez le premier à voter et accumulez 5 points.

 

Auteur : Françoise Cliche

Rayon : Littérature

Genre : roman

 

 

adoption aide guatemala pays

 

Ce livre est disponible en librairie

Avis de Pause Lecture

Six retraités québécois vont faire du bénévolat au Guatemala, afin d’achever la construction d’une école. L’un d’eux, Roméo, plombier retraité, n’ayant pas du tout le goût de l’aventure et étant plutôt réfractaire à la vie de groupe, accepte tout de même de participer afin de faire plaisir à son épouse.

Dans ce roman Roméo nous raconte avec beaucoup d’humour le mois passé en compagnie du père Conrad, un religieux responsable des bénévoles, de ses petits protégés Luisa et Raul, deux orphelins recueillis par le père, de la tâche à effectuer, du caractère de ses coéquipiers et de sa difficulté à accepter la promiscuité avec ceux-ci.

Avec son gros bon sens et son côté terre à terre, Roméo nous livre des commentaires qui sont toujours succulents et très colorés, mais peu à peu le ton change, et l’on découvre sa vulnérabilité et son sentiment d’inconfort face à sa situation de riche homme blanc dans un pays défavorisé. Suite à un événement particulièrement dramatique, toute sa vie sera changée et il ne sera plus jamais le même.

L’auteur a un très beau style d’écriture, sait doser à merveille l’humour et l’émotion, et l’évolution de ses personnages est des plus intéressantes.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui m’a fait sourire à quelques reprises, qui m’a profondément touchée, et m’a fait connaître un peu mieux le Guatemala. Je vous le recommande fortement.

 

Avez-vous apprécié la critique? Oui | 66 fois

 

 

 

Résumé du livre

L'amour me mène par le bout du nez et, parfois, il me mène beaucoup plus loin que je ne le souhaiterais. Ce voyage ne m'inspire rien qui vaille; je le fais pour Marie, un point c'est tout. Pour Marie et pour les quetzals. Mon beau Roméo, il me semble qu'un petit dépaysement nous ferait du bien. Notre avenir rétrécit, l'air de rien, et nous avons si peu voyagé. Au Guatemala, on a besoin de bras pour la construction de maisons, de cliniques médicales et d'écoles. Nous pourrions à la fois voir du pays et nous rendre utiles. Peu loquace dans la vie, Roméo Morin n'a pas la langue dans sa poche dans ce récit où il raconte, de manière savoureuse, autant les bonheurs et les espoirs déçus de sa vie passée que son séjour de quatre semaines au Guatemala où, avec sa femme Marie et cinq autres bénévoles, il construit une classe supplémentaire à une école. C'est avec la même vivacité qu'il relate son magasinage dans une quincaillerie de Guatemala Ciudad, ses visites dans un centre de méditation ou dans un village peuplé de néo-hippies et ses excursions en canot sur le lac Atitlán et à pied dans une jungle humide, saturée de moustiques voraces. Comme il aimerait, parfois, être Bob Morane plutôt qu'un plombier à la retraite incapable de dire non à la femme dont il est toujours amoureux fou après quarante ans de mariage! Râleur au coeur d'or, il se donne à fond à son travail de bénévole tout en se plaignant des aléas de son séjour au Guatemala. « Je vais de l'avant à reculons », affirme-t-il. Il ne tolère ni la promiscuité des autres bénévoles, ni la vision quotidienne de la misère qui éveille en lui culpabilité et révolte, ni la musique des marimbas qui le rend fou. Mais il se laisse heureusement séduire par les paysages colorés et par les êtres qu'il se met à aimer sans condition : Rigoberta, la cuisinière « au coeur vaste comme le monde », le père Conrad, ce presque saint qui les dirige et, plus encore, les deux orphelins que le bon père héberge, Luisa, un ange de 12 ans, et son frère Raúl atteint d'une maladie incurable et déjà dur à cuire à 7 ans. Roméo ne sortira pas indemne, ni physiquement ni moralement, de ce voyage qui tournera au cauchemar, mais qui lui apportera aussi l'une des plus grandes joies de sa vie.

 

Éditeur : XYZ Éditions

Année d'édition : 2009

Nombre de pages : 272 pages

ISBN : 9782892615517

vue 2486 fois | Partager cette page facebook

L'Arbre qui glapit est disponible en librairie

 

boutique en ligne amazon.ca boutique en ligne amazon.fr boutique en ligne leslibraires.ca

Avis des lecteurs

Pour partager votre avis, merci de vous connecter ou de vous inscrire.

pap42 a donné son avis - 21-06-2009

2 2 J'aime (0)

 

acheter un espace publicitaire

Suivez-nous

Faites partie de Pause Lecture sur
les réseaux sociaux!

facebook twitter youtube instagram

 

Compte

Plan du site Nouveautés Thématiques Auteurs Éditeurs

Propulsion PME

conception Propulsion PME | David Beaudet