Pause Lecture

Connexion · Inscription  

Recherche

Main d'Iman (La)
Ryad Assani-Razaki

Main d'Iman (La)

Partager ce livre sur
facebook twitter

 

Donner votre avis

 

 

Moyenne du commentaire : 7 sur 10
1 commentaire


Mots clés Aucun tag pour l'instant.

Résumé du livre

Prix Robert-Cliche du premier roman 2011

Dans La main d'Iman, plusieurs voix se succèdent pour nous raconter une histoire qui se déroule sur trois générations. Chacune apporte une pièce au puzzle et le lecteur verra peu à peu la mécanique implacable du destin, que l'auteur a mise en marche depuis sa toute première ligne, aboutir à une véritable tragédie.

Ils sont africains, leur pays n'est pas nommé, mais l'Afrique noire est finalement le personnage principal du roman. À travers les trajectoires des différents personnages, et grâce à une écriture précise et poétique dotée d'une sensibilité hors du commun, c'est tout le drame de l'Afrique qui se dessine - ses forces, ses richesses, ses prédateurs, sa violence et son désespoir!

Ce que Pause Lecture en pense

Toumani un jeune villageois africain a été vendu par son père pour quelques dollars afin qu’il puisse travailler à la ville. Il reste quelques jours chez la dame qui fait le trafic d’enfants et y rencontre Alissa qui cherche à le protéger, mais lorsqu’il est revendu à monsieur Bia, il subit de nombreux sévices et est même jeté au fond d’un égout où il est laissé pour mort par son tyran. De jeunes adolescents entendent ses plaintes et l’un d’entre eux, Iman, réussit à le sortir de l’égout. Grièvement blessé, Toumani doit être amputé d’une jambe, mais Iman et son groupe d’amis le prennent en charge.

Une très grande amitié se noue entre les deux jeunes hommes. Iman est un métisse, européen par son père et africain par sa mère et n’a qu’un seul but quitter l’Afrique et sa misère, Toumani malgré son handicap réussit à trouver de petits emplois qui lui permettent de survivre, mais lorsque quelques années plus tard il retrouve Alissa, son amitié avec Iman sera soumise aux plus intenses épreuves.

Construit comme un thriller dramatique, l’auteur de ce magnifique roman donne la parole à ses personnages qui nous racontent chacun leur tour leur vision des évènements qui se produisent dans leur vie. Il mentionnait d’ailleurs en entrevue qu’il parle des choses comme elles sont, que rien n'est exagéré, ni la vie dans le bidonville, ni la relation entre la maitresse de maison et ses bonnes, ni la violence des gangs.

Lauréat du prix Robert Cliche, ce roman poignant ne pourra laisser personne indifférent.

Pour la richesse de son écriture, la profondeur de son propos et sa sensibilité hors du commun, je comparerais cet auteur à Yasmina Khadra.

Un immense talent à découvrir.

Ginette

Suggestions de lecture


Détails

Illustrateur : N/D
Genre littéraire : Littérature > roman
Éditeur : Hexagone *
Première parution :2011
ISBN : 9782890069411
Nombre de pages : 328 pages
Classement : 349e
Vues : 1014 fois

Qu'en avez-vous pensé?

Écrire un commentaire et recevez 5 points.

Lecteur PAP42 Novembre 2011 Note d'appréciation: 7/10

Ce roman polyphonique donne la parole à trois jeunes Africains, dont l'enfance fut plus qu'éprouvante. Alissa et Toumani furent vendus par leurs parents pour servir des maîtres, qui les traitent comme des esclaves. Tant qu'à Iman, il est né d'un Blanc vite disparu après avoir profité d'une femme noire, qui a délaissé son enfant pour survivre. Élevé par une grand'mère musulmane, troublée par la mort de son mari lors de son pèlerinage à La Mecque, il se cherche une voie qui l'exilerait du continent.

Rester ou partir ? C'est le dilemme auquel est confronté ce trio infernal. Partir pour fuir le bidonville de la ville qu'ils habitent. Les conditions de vie stigmatisent particulièrement Iman. Au péril de sa vie, il envisage de fuir grâce à un passeur, d'autant plus qu'il ne se sent pas de racines qui le retiennent au pays. Son désir n'est pas partagé par Alissa et Toumani, dont l'amitié pour l'éventuel exilé les pousse à mettre au point des stratagèmes pour l'empêcher de partir. Une amitié qui occupe une place prépondérante dans le roman. Chacun s'examine pour adopter la conduite qui gagnerait le cœur d'Iman.

Ryad Assani-Razaki décrit le chemin qui conduit à l'exil. Son roman, dense, parcourt ad nauseam les dédales du cœur. La toile, qui soutient les interrogations existentielles des personnages, aurait dû s'imprégner de couleurs plus vives pour découper les enjeux sociaux et religieux qui provoquent la fuite.


Acheter ce livre

Amazon

Amazon Canada
Amazon France
 

Facebook Twitter Youtube

Suggestions de lecture

Livres

 
Concours

 

 
 
 
 
 
 
 

Plan du site | Accueil | Politique de confidentialité | À propos de Pause Lecture | Abonnez-vous à l'infolettre | Nous joindre

© Pause Lecture 2007-2014 Tous droits réservés
Pause Lecture, le site communautaire des passionnés de livres et de lecture francophone
Site internet et hébergement web par Propulsion PME