facebook twitter youtube instagram

Accueil Infolettre À propos Nous joindre | S'identifier

Pause Lecture10 ans suggestions de lecture

 

recherche avancée

littérature livres jeunesse bandes dessinées documentaires jeux et créatifs cuisine

Nouveautés On a lu Thématiques Auteurs Éditeurs Palmarès

 

Regarde, regarde les lions

Regarde, regarde les lions

étoile étoile étoile étoile étoile vous devez être membre

Soyez le premier à voter et accumulez 5 points.

 

Auteur : Émile Ollivier

Rayon : Littérature

Genre : nouvelle

 

 

 

Ce livre est disponible en librairie

 

 

 

Résumé du livre

Entre le pays d'enfance déshérité, coloré et baroque des Caraïbes et le pays d'exil aux hivers rigoureux où la violence est autre mais très présente, les personnages de ces nouvelles, qu'ils soient chauffeur de taxi, ouvrier agricole, ministre, peintre, instituteur ou chômeur, habitent un monde à la fois incertain, cruel et magique où l'Histoire et l'imaginaire s'entrecroisent et tissent de surprenantes destinées. Toute l'oeuvre romanesque d'Émile Ollivier, qui est né à Haïti et vit à Montréal, évoque avec une verve truculente et singulière un univers où la réalité la plus crue côtoie le fantastique et où l'exil devient ce point de non-retour que seuls acclimatent la poésie, la mémoire et le rêve.

 

Éditeur : Albin Michel

Année d'édition : 2001

Nombre de pages : 240 pages

ISBN : 9782226121578

vue 1180 fois | Partager cette page facebook

Regarde, regarde les lions est disponible en librairie

 

boutique en ligne amazon.ca boutique en ligne amazon.fr boutique en ligne leslibraires.ca

Avis des lecteurs

Pour partager votre avis, merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Aucun avis sur Regarde, regarde les lions pour le moment.

Soyez le premier à partager votre avis!

acheter un espace publicitaire

Suivez-nous

Faites partie de Pause Lecture sur
les réseaux sociaux!

facebook twitter youtube instagram

 

Compte

Plan du site Nouveautés Thématiques Auteurs Éditeurs

Propulsion PME

conception Propulsion PME | David Beaudet