Pause Lecture

Connexion · Inscription  

Recherche

Revenir de loin
Marie Laberge

Revenir de loin

Partager ce livre sur
facebook twitter

 

Donner votre avis

 

 

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Identifiez-vous comme membre et recevez 5 points ou
Publiez un commentaire éclair.


Mots clés Aucun tag pour l'instant.

Résumé du livre

Prix du Grand pulic , Salon du livre de Montréal 2011

Après dix-huit jours passés dans le coma, une femme se réveille. Son esprit, sa capacité de penser en formules percutantes semblent intacts, mais elle n'émet aucun son et refuse d'ouvrir les yeux. Les médecins, le personnel lui répètent qu'elle est sortie d'affaire, mais sa mémoire n'est plus qu'une page blanche. Une jeune femme à son chevet se prétend sa fille, un homme vient lui parler comme si elle était sa femme alors que toutes les forces vives en elle lui hurlent que c'est impossible. Il n'y a que ce jeune voyou qui soliloque près d'elle à longueur de nuit avec qui elle ressent une inquiétante complicité.

Elle n'a plus de passé et n'est pas pressée de retrouver celui qui était le sien, le soupçonnant truffé de déceptions et d'erreurs. Les premières parcelles que sa mémoire lui rend sont des extraits de poèmes qu'elle reconnaît aisément sans pour autant décoder le moindre lien avec son passé. Par contre, elle sait exactement ce que sa vie doit être désormais. Ce qu'elle est prête à donner, ce qu'elle est prête à recevoir.

Dixième roman de Marie Laberge, paraissant exactement vingt et un ans après Juillet, Revenir de loin marque un jalon dans sa production romanesque. Elle y reprend tous les grands thèmes qui parcouraient ses ouvres précédentes, mais en les portant plus loin qu'elle ne l'a jamais fait. L'exigence amoureuse, l'importance de la vie des sens, les relations mère-fille, la perte d'un enfant, le rôle rédempteur de l'art, la recherche sans compromis de la vérité, tous ces motifs se retrouvent ici exaltés dans un des romans les plus émouvants qu'elle nous ait donnés.

Comme toutes les ouvres de Marie Laberge, mais à un degré supérieur, peut-être, Revenir de loin est un hymne à la vie pleinement choisie, pleinement vécue et pleinement assumée.

Ce que Pause Lecture en pense

Lorsqu’elle reprend connaissance après 18 jours passés dans le coma, Yolande ne peut ni parler ni bouger. Même si elle entend parfaitement, elle ne peut même pas ouvrir les yeux. Cependant, bien qu’elle n’ait aucun souvenir de son passé, ses idées sont très claires et quoique déstabilisée de n’éprouver aucune affinité avec la jeune femme qui l’appelle maman, et avec l’homme qui se prétend son mari, ses jugements sur son entourage sont sans complaisance. Le seul qui trouve grâce à ses yeux est Steve, ce jeune patient de la chambre d’à côté amputé d’une jambe et d’un pied suite à un accident de moto. Il vient chaque nuit lui raconter ses états d’âme, malgré sa syntaxe défaillante et ses écarts de langage. C’est d’ailleurs en sa compagnie qu’elle ouvre les yeux pour la première fois, découvrant ce jeune écorché de la vie avec lequel elle ressent une grande complicité.

Au cours des mois suivants, ayant recouvré la parole ainsi que toutes ses habiletés motrices, elle ne semble pas très pressée de recouvrer la mémoire. Bien que des extraits de poèmes qui franchissent sa mémoire lui en restituent des bribes, elle semble craindre que son passé ne soit pas à la hauteur de ses attentes.

Avec l’aide de son thérapeute, de Steve, devenu son coloc et de Jean-Louis, un compagnon rencontré au fil de ses promenades, elle tentera de faire la paix avec sa vie passée afin d’apprécier sa vie présente.

J’ai beaucoup aimé ce roman et l’évolution des personnages qui sont attachants, véridiques et très étoffés. On ne peut rester insensible devant cette quête du bonheur qu’ils poursuivent chacun à leur façon, tout en tentant de se réconcilier avec leur passé. Les thèmes du deuil, des relations mère-fille, et de la dépendance affective sont abordés par l’auteure, et on ne peut passer sous silence le grand talent de Marie Laberge pour jouer avec les mots, leur sens et leur définition.

Un superbe roman dont on referme la dernière page avec regret.

Suggestions de lecture


Détails

Illustrateur : N/D
Genre littéraire : Littérature > roman social
Éditeur : Éditions du Boréal *
Première parution :2010
ISBN : 9782764620717
Nombre de pages : 624 pages
Classement : 4408e
Vues : 3607 fois

Qu'en avez-vous pensé?

Soyez le premier à écrire un commentaire!

Identifiez-vous comme membre et recevez 5 points ou
Publiez un commentaire éclair.

Acheter ce livre

Amazon

Amazon Canada
Amazon France
 

Facebook Twitter Youtube

Suggestions de lecture

Livres

 
Concours

 

 
 
 
 
 
 
 

Plan du site | Accueil | Politique de confidentialité | À propos de Pause Lecture | Abonnez-vous à l'infolettre | Nous joindre

© Pause Lecture 2007-2014 Tous droits réservés
Pause Lecture, le site communautaire des passionnés de livres et de lecture francophone
Site internet et hébergement web par Propulsion PME